Marie-michèle Lucas artiste plasticienne – art contemporain

Les bunkers de l’atlantique

Les bunkers de l’Atlantique est une exposition composée de 2 séries de dessins de 2,20 m de haut sur une longueur de 18 m pour trait de côte jour et de 10,50 m pour trait de côte nuit.
Le centre de l’Arcadie possède une salle des pas perdus qui permet de déployer un très long paysage ici il s’agit du rivage vu de la mer, tantôt en jour, tantôt en nuit. La totalité des dessins était visible par la marche du spectateur le long de l’espace. Les bouches à feu des bunkers sont dessinés dans un noir de plomb, on s’aperçoit que partout où l’on déambule dans la pièce de l’Arcadie, partout on est observé depuis les fentes des canons.
Les dessins ont été réalisés à l’atelier d’après des notes prises sur le rivage aussi ces lignes qui rassemblent des éléments de réel est-elle imaginaire. Elle relie des éléments dispersés géographiquement. Un cartel imprimé donnait l’emplacement réel des bunkers. Quelques fois des hommages à des artistes se sont insinués dans les dessins (on peut reconnaître par ex. une citation de
situation idéale: terre-artiste-ciel 1969 de Gina Pane).

 

Dessin Trait de côte jour

dessin trait de côte jour des bunkers

 

voir plus Action performée Ciao Bunker

 

 

crédit auteur : M.M. Lucas
A propos