marie-michele lucas - artiste platiscienne - art contemporain - brest



 2014-11-23 

Les Vectorielles (définition de vectoriel:qui peut transporter ou transmettre) Ce sont de petites formes artistiques qui peuvent être réelles ou virtuelles, souvent photographiques.
Il s'agit des opérations artistiques données en public qui comportent entre autres: Acta est fabula, actions et Imprimatur, éditons

    Portrait radiophonique de Gérard Auffret
Ce mardi 25 novembre 2014, je vais interroger Gérard Auffret, géologue marin sur son rapport aux sciences de la mer. Cela se déroulera , à l'Escale, un chouette café-restaurant à l'Aber Wrac'h, petit port à l'embouchure de l'aber finistérien le plus à l'Est. Un entretien radiophonique* en public avait précédemment été réalisé à la Librairie des Voyageurs à Brest autour de son livre la mer est là.
C'était passionnant d'interroger cet homme investi dans les découvertes des fonds marins dans sa vie professionnelle et qui prend ensuite le temps de rencontrer artistes, conteurs, poètes pour lier les compréhensions des découvertes océanographiques avec des connaissances construites à partir du monde sensible ou à partir des émergences étranges auxquelles l'oralité permet d'accéder.
Qui est Gérard Auffret et pourquoi l'interroger ainsi? L'art pour moi ne se conçoit pas sans un partage, croisement, enrichissement par l'autre. Art et vie confondus, c'est le titre (traduit) d'un ouvrage d'Allan Kaprow*. J'aime bien cette expression. Je pense avoir toujours agi ainsi artistiquement dans des territoires qui frottent art et vie ne craignant pas de réaliser des pièces insignifiantes en terme formel mais vivifiantes (je l'espère) en terme de pensée.
Nous avons parcouru quelques pistes ensemble en terrain inconnu, il y a eu bien entendu le travail d'√©claircissement sur l'√©volution du bunker sur la plage de Tr√©ompan en Ploudalm√©zeau pour l'action Ciao Bunker. L'action est relat√©e dans les pages pr√©c√©dentes de ce blog, elle a √©t√© sans cesse ajust√©e, reprise avec la participation active des r√©flexions de G√©rard Auffret. Ces discussions ont √©t√© transcrites dans une interview que nous avons r√©alis√©e en mars 2013 (avec l'aide de Kat Banaschek) et √©taient en fond d'oreilles pour le trajet/procession du manteau vers le bunker √† l'√©quinoxe de septembre 2013. Elles seront bient√īt disponibles en CD.
Il y avait eu bien avant cela en 2003 une op√©ration commune, il s'agit de Variables d'√ģles dans laquelle ensemble, nous avons d√©couvert l'√ģle de Tariec qui appartient √† l'archipel de petites √ģles accroch√©es au pays des Abers.
* http://oufipo.org/Gerard-Auffret-La-mer-est-la-mais.html
*Allan Kaprow, L'Art et la vie confondus, éditions du Centre Georges Pompidou, Paris, 1996. Textes réunis par Jeff Kelley et traduits par Jacques Donguy




Variables d'√ģles, ensemble photographique coll√© sur alu, 85 x 85 cm mml 2003

Ci-dessous le texte de Gérard Auffret qui accompagne l'exposition les leçons de choses, vis à vis: // . Elle a circulé en différents endroits entre 2003 et 2007. Une publication de même titre réunit les différentes participations (scientifiques et artistes)

Il est des √ģles volcaniques n√©es de l'oc√©an et des √ģles gagn√©es sur la terre. Leur contour peut √™tre d√©fini comme l'intersection, √† un moment donn√© de la surface de la lithosph√®re (du grec lithos: pierre) avec la surface de la mer. La colline devient √ģle quand la pleine mer la s√©pare du continent. Le niveau moyen de la mer en un lieu et √† un instant donn√©s d√©pend d'un grand nombre de causes agissant √† des √©chelles de temps variables. Du volume d'eau des oc√©ans (√©quivalent d'un cube de 1000km de c√īt√©...) une certaine proportion peut √™tre temporairement soustraite sous forme de glace, avec pour cons√©quence une variation du niveau de l'ordre de la centaine de m√®tres. Enfin, l'attraction de la lune et du soleil est une cause famili√®re g√©n√©ratrice des mar√©es dont l'amplitude peut d√©passer 10 m√®tres.
Le dernier bas niveau li√© aux glaciations date de 18 000 ans. Il y a 8000 ans, il √©tait encore situ√© 20m plus bas, le trait de c√īte actuel date seulement de 1900ans.
Au large du littoral du Pays des Abers (Finist√®re) s'√©tend une plate-forme d'√©cueils d'o√Ļ √©merge un chapelet de 19 √ģles, toutes sauf Gu√©nioc, accessibles √† mar√©e basse. Parmi elles, Tariec porte t√©moignage d'un monument fun√©raire n√©olithique (fin du V√®me mill√©naire avant JC), de sols et d'un tombeau de l'√Ęge du Bronze (2000 √† 1500 av.J.C.) d'une dune et les vestiges en brique d'un atelier d'extraction du sel de l'Age du Fer (derniers si√®cles avant notre √®re) ainsi que de fours de go√™moniers. Les diverses populations qui se sont succ√©d√©es sur les littoraux ont √©t√© les t√©moins de l'avanc√©e constante de la mer. On ne doit pas l'oublier quand on veut comprendre la place dans notre imaginaire du D√©luge biblique, d'Ys, de Tolente et autres cit√©s ou for√™ts englouties.
Après un répit relatif au cours des deux derniers millénaires une possible élévation de 40 cm, liée au réchauffement climatique est annoncée pour la fin du siècle...

Gérard Auffret géologue marin extrait du catalogue:
les leçons de choses, vis à vis: //








  


    





  


    





  


    





  


    





  


    





  


    





  


    





  


    





  


    





  


    





  


    





  


    





  


    





  


    





  


    





  


    





  


    





  


    





  


    





  


    





  


    





  


    





  


    





  


    





  


    





  


    





  


    





  


    





  


    





  


    





  


    





  


    





  


    





  


    







 
site internet de marie-michele lucas - artiste plasticienne - art contemporain site internet
   
biographie de marie-michele lucas - artiste plasticienne biographie
   
biographie de marie-michele lucas - artiste plasticienne dossier artistique